Isolation au verre cellulaire, un isolant minéral très performant et durable

Le verre cellulaire est un isolant minéral fabriqué à partir de sable ou de verre recyclé, qui se présente généralement sous forme de panneaux ou de blocs. Découvrez les avantages et les conditions de mise en œuvre d’une isolation au verre cellulaire…

Isolation au verre cellulaire, un isolant minéral très performant et durable Isolation au verre cellulaire, un isolant minéral très performant et durable

Isolation au verre cellulaire : pour quel usage ?

A moins d’habiter une maison BEPOS, ou du moins RT 2012, vous avez tout intérêt à procéder à des travaux d’isolation. L’isolation au verre cellulaire est une option parmi d’autres au moment de choisir vos matériaux isolants.

Pourquoi réaliser des travaux d’isolation dans votre maison ?

L’isolation de votre logement contribue efficacement à réduire les déperditions de chaleur. Ce faisant, vous vous offrez plus de confort thermique chez vous et des économies sur vos factures de chauffage.

Et comme vous réduisez votre impact environnemental en améliorant les performances énergétiques de votre maison, l’Etat – et Gaz Tarif Réglementé – vous récompense ! Vous bénéficiez d’aides financières pour réduire le coût de votre investissement.

Quel isolant choisir ?

Choisissez un isolant adapté à l’usage que vous souhaitez en faire : les isolants ne sont pas tous adaptés pour une utilisation en toiture ou sous combles par exemple. De même, les types d’isolants recommandés peuvent différer selon que vous isolez par l’intérieur ou l’extérieur. Un professionnel RGE est en mesure de vous conseiller à ce sujet.

L’isolation au verre cellulaire pour votre toit terrasse ou vos murs : les panneaux ou les blocs de verre cellulaire sont particulièrement recommandés pour isoler vos murs ou un toit plat, aussi bien par l’extérieur que par l’intérieur.

A noter

Avant de débuter des travaux d’isolation au verre cellulaire, il est utile de réaliser un diagnostic isolation.

Avantages et inconvénients du verre cellulaire pour vos travaux d’isolation

Si l’isolation au verre cellulaire est performante pour améliorer les performances énergétiques de votre logement par le toit ou les murs, d’autres isolants, en plastique alvéolaire ou à base de matériaux biosourcés, sont également envisageables. Alors pourquoi choisir le verre cellulaire ? Pour tous ces avantages !

Les points forts du verre cellulaire

  • L’isolation au verre cellulaire vous permet d’utiliser des matériaux recyclés ou d’origine minérale, et nécessairement recyclables : vous améliorez votre empreinte écologique.
  • Le verre cellulaire, en tant qu’isolant minéral, est incombustible : aucun risque à l’utiliser au niveau d’un mur adjacent à votre insert !
  • Imputrescibles, les isolants minéraux ne pourrissent pas : leur longévité est assurée, vos performances d'isolation restent intactes sans limite de temps.
  • Le verre cellulaire offre les meilleures propriétés de perméabilité. Totalement imperméable à l’eau, il se prête à une installation en toit terrasse sans aucun risque d’infiltration.
  • L’isolation au verre cellulaire, au-delà d’améliorer votre confort thermique, joue sur votre confort acoustique. Le verre cellulaire est en effet un isolant performant en matière de chaleur et de bruit.

Les points faibles du verre cellulaire

  • Des procédés de fabrication peu écologiques. Cet inconvénient, néanmoins, est contrebalancé par le caractère recyclable des matériaux utilisés.
  • Le plus cher des isolants les moins chers. L’isolant en laine minérale est très répandu en raison de son excellent rapport qualité-prix. Le verre cellulaire, néanmoins, reste relativement onéreux en comparaison avec la laine de verre et la laine de roche. Attention : l’isolation en laine de verre ou de roche, des matériaux perméables, nécessitent de mettre en place un pare-vapeur, ce qui augmente sensiblement le prix de l’installation. Totalement imperméable, le verre cellulaire permet d’économiser sur ce poste.

 

Le verre cellulaire pour isoler votre logement : à quel prix ?

Plus les performances et la qualité de l’isolant sont importantes, plus le prix est élevé. Pour bien comparer les prix de votre isolation au verre cellulaire, vous devez donc prêter attention aux caractéristiques techniques et aux certifications du produit.

Vérifier l’indicateur de résistance thermique

La résistance thermique vous renseigne sur les performances isolantes du verre cellulaire. Il dépend de 2 facteurs :

  • Le coefficient de conductivité thermique : il est exprimé en W/m.k, et indique à quel point le matériau laisse passer la chaleur. Vous avez donc intérêt à choisir le coefficient le plus faible possible.
  • L’épaisseur de l’isolant en verre cellulaire : en blocs ou en panneaux, votre verre cellulaire est d’autant plus isolant qu’il est épais.

A savoir : Le coefficient de conductivité thermique du verre cellulaire est compris entre 0,035 et 0,050 W/m.k, une valeur similaire aux laines de verre et de roche. Comptez environ 45€/m2 pour une isolation en verre cellulaire en épaisseur 120 mm(1).

Choisissez un produit certifié

Un isolant de qualité est un isolant conforme aux réglementations en vigueur. Parmi les labels utiles, vérifiez que votre produit dispose du marquage CE, obligatoire depuis 2003(2) et de la certification ACREMI, qui vous garantit les propriétés techniques de votre produit.

Rentabiliser votre investissement

Soit, des travaux d’isolation au verre cellulaire ont un coût. Mais sachez que le prix est rapidement rentabilisé :

  • Toutes vos économies d’énergie vous permettent de réduire le montant de vos factures de chauffage.
  • Vous bénéficiez d’aides de l’Etat (CITE, Eco-PTZ et TVA à 5,5%), et de la prime éco-énergie Gaz Tarif Réglementé pour réduire le montant de votre investissement.

1 https://particuliers.engie.fr/economies-energie/conseils/realiser-des-travaux-d-isolation/isolants-mineraux.html

2 https://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/habitation/construire/lisolation/isolant-choisir