Installation d’une pompe à chaleur : tout savoir avant de se lancer

Vous avez pour projet d’installer une pompe à chaleur chez vous ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cet équipement avant de vous lancer et profitez des conseils Gaz Tarif Réglementé pour une installation de PAC en toute sérénité.

Installation d’une pompe à chaleur : pour qui ? Pourquoi ?

Vous recherchez des solutions pour réaliser des économies d’énergie et réduire le montant de leurs factures énergétiques ? Sans doute avez-vous alors déjà entendu parler de la pompe à chaleur. Couramment appelée  PAC, la pompe à chaleur est un équipement qui, concrètement, puise la chaleur contenue dans le sol, l’eau ou l’air, et la restitue dans votre logement à travers vos appareils de chauffage et/ou pour la production d’eau chaude.

Avec l’installation d’une pompe à chaleur chez vous, vous profitez d’une source de chaleur gratuite et limitez votre consommation d’énergies fossiles plus ou moins coûteuses.

Installation d’une pompe à chaleur : tout savoir avant de se lancer Installation d’une pompe à chaleur : tout savoir avant de se lancer

Les différents types de pompes à chaleur

Sur le marché, il existe aujourd’hui différents types de pompes à chaleur classés en fonction du type de source utilisée (sol, eau ou air) et du mode de restitution de la chaleur (sol, eau ou air). On distingue principalement les PAC géothermiques (sol/sol, sol/eau et eau/eau) et les PAC aérothermiques (air/eau, air/air). Sur un plan un peu plus technique, sachez que l’on peut également vous présenter des modèles de pompe à chaleur à capteurs enterrés verticaux ou horizontaux.

Et si vous associiez PAC et chaudière à condensation ?

Pour optimiser votre production de chauffage, sachez qu’il est aujourd’hui possible d’associer une PAC à une chaudière à condensation : c’est le modèle de la pompe à chaleur hybride.

 

Les deux grandes étapes de l’installation

L’installation d’une pompe à chaleur dans votre logement se déroule généralement en deux grandes étapes : une étude thermique préalable et le choix de votre PAC. 

  1. L’étude thermique : Une pompe à chaleur n’est efficace que si elle est adaptée à votre logement. En fonction des caractéristiques de votre habitat (construction neuve, maison ancienne, etc.), un professionnel détermine les besoins calorifiques précis. 
  2. Le choix de l’appareil : C’est l’autre grande étape de l’installation d’une pompe à chaleur. Parmi toutes les offres disponibles sur le marché, vous aurez à choisir un modèle de pompe à chaleur qui répond à la fois à vos besoins, à vos envies et à votre budget. Pour cela, mieux vaut faire appel à un professionnel qui saura vous conseiller sur le bon choix de pompe à chaleur en fonction de votre situation personnelle.

 

Installation d’une PAC : coût et financement

Pompe à chaleur : à quel tarif ?

Installer une pompe à chaleur représente un investissement sur le long terme (au fil des années, les économies d’énergie réalisées vous permettent d’amortir le coût de la PAC). Comptez en moyenne aux alentours de : 

  • 11 000 euros HT(1) pour une pompe à chaleur aérothermique dédiée au chauffage ; 
  • 14 000 euros HT(1) pour une pompe à chaleur géothermique dédiée au chauffage à capteurs verticaux ; 
  • 13 000 euros HT(1) pour une pompe à chaleur géothermique dédiée au chauffage à capteurs horizontaux. 

Ces tarifs valent pour l’installation d’une PAC dans une maison individuelle d’une superficie de 110 m2. Ils varient naturellement en fonction de la surface de votre logement, du choix de la PAC et du professionnel. 

Les aides au financement d’une pompe à chaleur

Il existe aujourd’hui des aides financières qui vous permettent de financer en partie l’installation de votre PAC : 

  • le crédit d’impôt pour la transition énergétique : aussi appelé CITE, il s’agit d’une aide fiscale accordée par l’État français aux foyers qui entreprennent des travaux de rénovation énergétique de leur logement ; 
  • l’éco-prêt à taux zéro : il s’agit d’un prêt à un taux avantageux pour la réalisation d’un bouquet de travaux ; 
  • un taux de TVA réduit à 5,5% sur la fourniture et l’installation d’une PAC ; 
  • la prime Coup de pouce chauffage
  • les aides de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat). 

La plupart de ces aides sont soumises à des critères d’éligibilité (ressources, type de logement, etc.). Par ailleurs, de nombreuses collectivités territoriales proposent également des aides financières aux résidents de leurs territoires qui souhaitent investir dans des équipements tels qu’une pompe à chaleur. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre commune, de votre département ou de votre région.  

 

Pompe à chaleur : quid de l’entretien ?

L’entretien d’une PAC est indispensable. Il vous permet à la fois de faire fonctionner votre appareil dans des conditions optimales et de prolonger sa durée de vie. En tant que propriétaire d’une pompe à chaleur, vous êtes invité à nettoyer et à dépoussiérer régulièrement les différents éléments qui composent votre installation. Pour l’entretien plus technique de la pompe à chaleur, mieux vaut confier cette mission à un professionnel. Un entretien par un expert qualifié une fois par an est ainsi recommandé pour préserver toutes les performances de votre appareil. 

Trouvez un professionnel près de chez vous

Pour l’installation de votre PAC et pour profiter des conseils d’un pro, Gaz Tarif Réglementé met à votre disposition son réseau d’artisans RGE

Trouver un artisan RGE Mon Réseau Habitat  

1 https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-installer-une-pompe-a-chaleur.pdf