Pourquoi choisir une pompe à chaleur de piscine ?

Envie de profiter de votre piscine tout l’été et même au-delà ? Pour espérer pouvoir piquer une tête dès les premiers beaux jours, vous devrez investir dans un système permettant de chauffer l’eau de la piscine. Une pompe à chaleur est la solution généralement adoptée. Conviendra-t-elle à votre utilisation ? Réponse dans cet article.

Fonctionnement

Pour faire simple, une pompe à chaleur piscine récupère la chaleur présente dans l’air pour la restituer dans l’eau. C’est ce qu’on appelle une pompe à chaleur air/eau

Afin de bien comprendre le mécanisme d’un tel équipement, entrons un peu dans le détail. Un évaporateur placé à l’extérieur puise la chaleur de l’air et la transmet au fluide frigorigène. En se réchauffant, celui-ci passe de l’état liquide à l’état gazeux. Ce gaz est alors aspiré par le compresseur pour le monter en pression et le chauffer. Il est ensuite condensé afin de restituer la chaleur au bassin.

Pompe à chaleur piscine : un choix évident Pompe à chaleur piscine : un choix évident

Avantages et inconvénients

Avant d’étudier les avantages et inconvénients de la pompe à chaleur de piscine, il convient de rappeler quels sont les autres systèmes qui permettent de chauffer l’eau d’une piscine : chauffage solaire, réchauffeur électrique, échangeur thermique et bâche à bulle.

Si la PAC piscine est généralement préférée, c’est notamment pour son efficacité et son utilisation économique. L’acquisition est certes assez onéreuse mais il faut savoir que ce type d’équipement restitue entre 4 et 5 calories par calorie consommée. En utilisant de l’énergie renouvelable, elle est en outre considérée comme écologique.

Comparée aux autres systèmes, la pompe à chaleur est très polyvalente. Elle permet en effet de maintenir l’eau à une température de 28°C afin de s’y baigner dès le printemps et jusqu’à la fin de l’été mais aussi la nuit ou lorsque le temps est maussade.

Parmi ses inconvénients, il faut admettre que la pompe à chaleur de piscine peut s’avérer bruyante et que sa montée en température est assez lente. Il convient cependant de relativiser ces aspects puisque ces inconvénients peuvent être très limités en fonction du choix du modèle.

 

Coût et aides possibles

Une pompe à chaleur représente effectivement un investissement. Les premiers tarifs avoisinent les 700€ et conviennent à des bassins souvent inférieurs à 80 m3. Certains modèles coûtent dix fois plus mais offrent des performances incomparables. Comptez entre 2 000€ et 3 000€ pour une pompe à chaleur suffisamment puissante pour une piscine de plus de 60 m3. A noter que certaines d’entre elles sont réversibles, ce qui permet de rafraîchir la piscine au plus chaud de l’été.

Si l’achat d’une pompe à chaleur pour piscine reste onéreux, l’investissement peut rapidement être rentabilisé par rapport au réchauffeur électrique qui revient à l’usage très cher et qui n’est finalement utilisé que ponctuellement ou pour de petits bassins. Dans le cadre d’un projet plus global que celui du chauffage de la piscine, le coût d’acquisition de ce type d’équipement peut en outre être réduit.

Impossible de bénéficier d’aides de l’Etat pour une pompe à chaleur uniquement destinée à la piscine, mais pourquoi ne pas en profiter pour installer une pompe à chaleur pour l’habitation et la piscine. Celle-ci vous permettra de réaliser des économies d’énergie au quotidien tout en chauffant votre piscine. Et au titre de cet éco-geste, vous pourrez alors prétendre aux diverses aides de l’Etat, à l’image du crédit d’impôt de 30% en faveur de la transition énergétique, d’un taux de TVA réduit à 5,5%, et des aides des collectivités territoriales et de l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (Anah) sous conditions. Un éco-prêt à taux zéro est également envisageable pour acheter à crédit sans intérêts.

 

Installation et entretien

L’installation d’une PAC piscine doit être de préférence confiée à un professionnel habilité. C’est d’autant plus vrai si vous souhaitez demander des aides de l’Etat. Avec lui, vous pourrez définir l’emplacement idéal de l’équipement, tant pour optimiser son rendement que pour vous éviter d’éventuels désagréments.

Il pourra également vous accompagner dans le choix de l’appareil en fonction du climat de votre lieu de résidence ou du volume de votre bassin, par exemple. Quant à son entretien, l’aération de l’appareil étant essentielle, il faut bien veiller à ce que rien n’obstrue la grille de ventilation. Mais cela ne suffit pas pour préserver le rendement et la longévité de la pompe. C’est pourquoi le recours à un spécialiste pour une révision annuelle s’impose.

Vous envisagez d’investir dans une pompe à chaleur air-eau ?

Faites appel à un artisan RGE près de chez vous pour étudier la faisabilité de votre projet et pour bénéficier des aides financières (sous conditions). Avec Gaz Tarif Réglementé, en quelques clics, trouvez le professionnel que vous cherchez.

Obtenir des devis