Comment purger son radiateur ?

Recommandée au moins une fois par an, la purge d’un radiateur est une opération accessible à tout bricoleur amateur. Découvrez nos conseils pour purger votre radiateur ainsi que les différentes étapes à suivre.

Trouver un artisan pour vos travaux de rénovation

Pourquoi faut-il purger ses radiateurs ?

Dans une installation de radiateurs et de chauffage central, la chaudière gaz assure la production de chaleur qui est ensuite diffusée dans l’habitation par les radiateurs.
Lorsqu’il est en fonctionnement, le circuit de chauffage laisse passer de l’air dans les tuyaux et canalisations. Cet air prend la place de l’eau contenue dans les radiateurs et empêche le bon fonctionnement de ces derniers.

La purge des radiateurs est réalisée pour permettre de chasser l’air et de retrouver les performances initiales du radiateur, qu’il s’agisse d’un radiateur en fonte, en acier ou en aluminium. 

Tout savoir sur la purge des radiateurs

À noter que la purge des radiateurs permet également de mieux contrôler la consommation énergétique (pas de surconsommation) et de profiter d’un chauffage plus efficace (meilleure diffusion de la chaleur). Elle participe enfin à prolonger la durée de vie de vos radiateurs et de la chaudière.

Quand faut-il purger ses radiateurs ?

Il est généralement conseillé de purger ses radiateurs au moins une fois par an, de manière préventive, avant la période de chauffe, c’est-à-dire en automne pour la plupart des foyers. Dans certains cas, il peut être recommandé de purger les radiateurs sans se fier à la fréquence annuelle de l’opération. C’est notamment le cas lorsque :

  • une partie du radiateur est froide (partie haute) et une autre partie est chaude (partie basse) ; le radiateur n’émet aucune chaleur ;
  • vous constatez une perte d’efficacité de votre radiateur ; le radiateur est bruyant (il siffle ou émet un bruit d’écoulement d’air ou d’eau).
Quand faut-il purger ses radiateurs ?

Comment purger ses radiateurs ?

Purger un radiateur ne nécessite pas de grandes compétences en bricolage ou en plomberie. Lorsque vous vous êtes armé d’une clé de purge, d’un récipient pour recueillir l’eau, d’un gant et d’un chiffon pour essuyer les éventuelles fuites, il suffit de suivre les étapes suivantes :

  • couper le chauffage et s’assurer que les radiateurs sont froids ;
  • enfiler une protection (gant) ;
  • ouvrir le robinet de purge à l’aide d’une clé de purge ;
  • laisser sortir l’air jusqu’à ce que de l’eau commence à s’écouler (positionner en amont le récipient sous la vis de purge) ;
  • refermer le purgeur lorsque l’eau s’écoule sans bulle d’air ;
  • rétablir la pression dans le circuit de chauffage en ouvrant le robinet de remplissage de la chaudière (n’oubliez pas de le refermer une fois la pression idéale atteinte – entre 1 et 1,5 bar pour un appartement, entre 1,8 et 2 bars pour un logement avec étage) ;
  • remettre le système de chauffage en route et vérifier l’absence de fuite.

Attention : n'hésitez pas à faire appel à un professionnel pour tout problème

Vous avez purgé vos radiateurs et vous constatez toujours une baisse des performances de vos équipements ? Il est possible qu’un autre problème soit responsable de cette baisse de performance.

Dans ce cas, seule l’intervention d’un professionnel peut vous aider à trouver la solution à votre problème. Avec Gaz Tarif Réglementé, il vous suffit de quelques clics pour trouver un chauffagiste professionnel à quelques pas de chez vous.

Trouver un artisan RGE pour l’entretien ou le dépannage de vos radiateurs.

false