Comment peindre un radiateur ?

De nombreux logements sont aujourd’hui chauffés grâce à des radiateurs à eau ou à des radiateurs électriques. S’ils constituent une solution de chauffage agréable, ces appareils ne sont en revanche pas toujours très discrets. Posés sur le sol ou fixés directement au mur, les radiateurs sont souvent très visibles et peuvent avoir du mal à s’intégrer à nos intérieurs.

Plusieurs solutions de déco radiateur permettent de camoufler ou de faire disparaître les équipements de chauffage. Parmi elles, la peinture pour radiateur fait partie des procédés les plus simples et les plus économiques à mettre en œuvre. Repeindre votre ancien radiateur vous permet par exemple de le rénover et de le moderniser à moindre coût, sans avoir besoin de le remplacer. Utiliser une peinture de la même couleur que le mur du radiateur peut également vous aider à dissimuler cet équipement disgracieux.

Alors comment peindre un radiateur soi-même ? Quelle peinture et quels pinceaux utiliser pour être certain de réaliser un travail de qualité ? 

 

Quelle peinture pour peindre un radiateur ?

Qu’il s’agisse d’une solution de rénovation ou de décoration, vous devez dans tous les cas utiliser une peinture spéciale radiateur et hautes températures. Résistant à la chaleur, ce type de peinture est spécialement adapté à la composition et aux matériaux du radiateur. 

La peinture pour radiateur résiste à la rouille. Elle ne jaunit pas et peut être appliquée au-dessus d’anciennes couches de peinture (sous réserve qu’elles soient en bon état). Elle peut également servir à repeindre des tuyaux de chauffage.

En aérosol ou sous forme liquide, il existe plusieurs types de peintures pour radiateurs : si votre radiateur est en fonte, vous devrez utiliser une peinture spéciale radiateur glycéro (à l’huile). S’il s’agit d’un radiateur électrique, vous pourrez investir dans une peinture spéciale radiateur acrylique (à l’eau).

Comment peindre un radiateur ? Comment peindre un radiateur ?

Bien préparer son radiateur avant de le peindre

En matière de peinture, bien préparer son support permet de s’assurer un résultat de qualité ! Pour être certain que la peinture adhère et sèche dans des conditions optimales, le radiateur doit avoir eu le temps de refroidir. Il doit donc être éteint au moins 24 heures avant le début des travaux de peinture. Certains radiateurs doivent également être purgés.

Que le radiateur à peindre ait été décroché ou non du mur, vous devez d’abord le nettoyer : le support doit être correctement dépoussiéré et dégraissé. Pour cela, vous pouvez utiliser un aspirateur et un chiffon humide, imbibé de produit dégraissant ou non (en fonction de l’état de votre radiateur). Veillez à le rincer à l’eau claire et à le sécher avant de le peindre.

Pour plus d’adhérence, certains radiateurs ont parfois besoin d’être poncés ; pour cela, vous pouvez utiliser du papier de verre ou une brosse métallique. Les points de rouille doivent également être poncés et traités avec une primaire antirouille. Les radiateurs dont la peinture s’écaille doivent être entièrement décapés. 

Avant de vous lancer dans la peinture de vos radiateurs, pensez enfin à protéger le sol et les murs, ainsi que leur robinet et leur vis de purge. Pour cela, vous pouvez utiliser du scotch de peintre, du ruban de masquage, des cartons et des bâches de protection en plastique. Vous pouvez également vous équiper d’une combinaison de peintre et d’un masque de protection (indispensable si vous utilisez une peinture aérosol).

 

Comment peindre un radiateur au pinceau : matériel et étapes à suivre

Vous aurez besoin :

  • de plusieurs pinceaux : un pinceau plat (ou queue de morue), un pinceau rond (ou brosse à rechampir), un pinceau coudé ;
  • d’un rouleau patte de lapin ou rouleau laqueur.

S’il s’agit d’un radiateur en fonte, qui n’a jamais été peint, commencez par appliquer une sous-couche adaptée aux métaux ferreux, comme une primaire antirouille par exemple.

Mélangez et versez la peinture dans un bac adapté à la taille de vos pinceaux et de vos rouleaux. Après avoir prélevé la peinture dans le bac avec votre pinceau ou votre rouleau, et l’avoir essoré sur sa grille d’essorage, vous pouvez commencer par appliquer une première couche de peinture sur les zones les plus difficiles d’accès. Le rouleau patte de lapin, une petite brosse plate et un pinceau coudé vous permettront de peindre sa face arrière sans trop de difficultés. Appliquez un mouvement de haut en bas, en étirant bien la peinture.

Les parties plates - les plus faciles d'accès - pourront ensuite être peintes à l’aide du rouleau. Vous finirez par peindre le dessus, les côtés et le dessous du radiateur, avant de le laisser sécher pendant au moins 12 heures. Vous appliquerez ensuite une deuxième couche de peinture plus fine, en suivant la même méthode de travail. Vous pourrez rallumer votre radiateur 48 h - voire 72 h - après avoir appliqué cette deuxième couche.

 

Le coffrage radiateur : une autre idée pour camoufler votre équipement de chauffage

D’autres solutions permettent de camoufler et de faire disparaître vos radiateurs. Plusieurs types de cache-radiateurs sont aujourd’hui proposés à la vente : s’accordant à toutes les décorations - des plus rustiques aux plus modernes - ils se présentent généralement sous la forme de coffrages, grillagés ou non. Ils permettent parfois de transformer les radiateurs en tablettes, en consoles ou en petits bancs d’appoint !

Pour une solution sur-mesure, les plus bricoleurs pourront enfin envisager de fabriquer eux-mêmes un coffrage de radiateur. Réalisés à partir de panneaux de bois (OSB, contreplaqué, MDF) laissés bruts ou peints, ces coffrages permettent de dissimuler les radiateurs de manière originale et pratique !