Gaz Tarif Réglementé engagé pour FAIRE Gaz Tarif Réglementé engagé pour FAIRE

Comment utiliser un thermostat sur sa chaudière ?

Dans l’objectif de mieux maîtriser votre consommation énergétique, vous avez décidé d’investir dans un thermostat. Excellente idée, d’autant qu’il est possible de faire financer une partie de ces travaux en bénéficiant d’aides de l’État sous réserve de faire appel à un artisan certifié RGE. Il ne vous restera plus qu’à apprendre à utiliser parfaitement votre thermostat chaudière afin d’optimiser votre système de chauffage et de réduire votre facture.

Pourquoi installer un thermostat sur ma chaudière ?

Rappelons, pour commencer, l’intérêt d’un thermostat. Cet équipement permet de réguler votre chauffage. En effet, un thermostat est indispensable pour régler la température, la maintenir au même niveau, et ainsi profiter d’un bon confort de chauffe.

Sans thermostat, votre système de chauffage est livré à lui-même. Vous devrez alors contrôler chaque appareil de chauffage et réguler la température vous-même en ouvrant les fenêtres par exemple lorsqu’il fait trop chaud. 

 

Financer et utiliser son thermostat chaudière : le guide Financer et utiliser son thermostat chaudière : le guide

En outre, les thermostats les plus perfectionnés permettent même de régler la température depuis l’autre bout du monde ou depuis son bureau. Très pratique pour ramener votre intérieur à une température agréable avant votre retour !

Mais au final, l’objectif visé est le même : ajuster sa consommation en évitant de chauffer inutilement tout en profitant d’une chaleur douce et régulière dans son intérieur.
Généralement, on considère qu’un thermostat chaudière permet d’économiser 10 à 25% d’énergie.

 

Comment fonctionne un thermostat sur une chaudière ?

Le fonctionnement de ce type d’appareil est assez simple. Le thermostat évalue la température de la pièce en permanence, et commande au système de chauffage de ralentir ou de chauffer davantage si respectivement la température augmente ou baisse. Ainsi, quelle que soit la température extérieure, votre thermostat régulera la température intérieure pour assurer une chaleur constante. À noter qu’il est possible d’associer un thermostat chaudière avec une sonde extérieure pour améliorer encore l’adaptation au climat.

Le thermostat mesurant la température, il est important de bien définir l’endroit où le placer. Il ne doit pas être installé à proximité d’un appareil de chauffage ou d’une grille d’aération, et il doit demeurer à l’abri du soleil et des courants d’air. Il est également préférable de ne pas le dissimuler derrière un rideau, car son évaluation de la température pourrait être altérée. Un artisan certifié RGE ("Reconnu garant de l'environnement") vous donnera de précieux conseils pour choisir l’emplacement idéal et régler la chaudière.

 

Quel thermostat choisir sur une chaudière ?

Avant d’engager les travaux d’installation d’une chaudière et d’un thermostat, il convient de déterminer le type de modèle le plus adapté à sa future utilisation. Vous avez besoin d’un thermostat simple à utiliser et peu onéreux ? Orientez-vous vers le thermostat d’ambiance mécanique. Il vous suffira d’indiquer à l’aide d’une molette la température souhaitée, et vos appareils de chauffage comme vos radiateurs la maintiendront. À noter, toutefois, que vous devrez régulièrement régler manuellement cette température.

Si le thermostat chaudière gaz électronique programmable est plus coûteux, les économies de gaz naturel seront en revanche supérieures. Tout comme votre confort. Car en programmant l’appareil, votre chaudière fonctionnera au ralenti la nuit, et se remettra en route avant votre réveil pour que vous bénéficiiez d’une chaleur suffisante dès la sortie du lit.

Vous pourrez également opter pour le thermostat sans fil permettant de commander une chaudière ou un chauffe-eau depuis un smartphone. Installation facile, utilisation ludique, précision de la température… Ce type de thermostat est par contre plus onéreux que les deux modèles précédents

 

Comment financer son thermostat chaudière ?

Certes, installer un thermostat a un coût, mais il s’agit d’un investissement très intéressant dans le sens où quelques années voire quelques mois suffisent à le rentabiliser. En outre, cette acquisition peut faire l’objet d’aides financières de l’État.

La TVA appliquée sur ces travaux d’amélioration énergétique n’est en plus que de 5,5%. En outre, si vous êtes propriétaire de votre logement qui a plus de 15 ans, si vous ne dépassez pas le plafond de ressources, et si le coût de revient de vos travaux atteint 1 500€, vous pourrez également solliciter une subvention de l’Agence nationale de l’habitat (Anah).

Télécharger le tableau récapitulatif

Vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation énergétique dans votre logement ?

Pour installer un thermostat et bénéficier des aides de l’État, faites appel à un artisan certifié RGE comme ceux de Mon Réseau Habitat. Il sera votre partenaire dans la programmation de vos travaux et dans vos demandes de financement.

Pour des informations complémentaires, veuillez consulter la page : https://www.economie.gouv.fr/cedef/cite-credit-impot-economie-energie