Comment choisir la bonne installation VMC ?

L'installation d'une VMC (pour ventilation mécanique contrôlée) permet de renouveler l'air intérieur de façon efficace. Cependant, il faut choisir le système adapté et réaliser une pose de qualité. Nos explications. 

Trouvez un artisan RGE près de chez vous

Une VMC, c’est quoi ?

Installer une VMC double flux ou simple flux est obligatoire pour tous les logements construits après 1982. Bien qu'il se décline sous différentes formes, ce système repose sur un même principe de fonctionnement : l'air vicié est évacué depuis les pièces humides (salle de bains, toilettes et cuisine), et l'air neuf pénètre depuis les pièces sèches (chambres, salon et séjour).

Pour assurer ce fonctionnement, l’installateur de VMC doit prévoir la mise en place d'un moteur servant à l’aspiration, de gaines qui relient le moteur aux pièces, et de bouches qui permettent d'évacuer l'air.

L’installation d’une VMC de A à Z L’installation d’une VMC de A à Z

On distingue différents modèles de ventilation mécanique contrôlée :

Comment choisir et installer une VMC ?

Installer une VMC n’est pas un projet à prendre à la légère. En effet, cet équipement doit être sélectionné en fonction de la nature du logement, de vos envies et de vos contraintes. Découvrez les possibilités qui s’offrent à vous.

  • Installer une VMC dans le neuf : dans le cas d’une construction, il est recommandé de réaliser l’installation d’une VMC double flux, étant donné que ce matériel est le plus performant. Son alternative économique est la VMC simple flux hygroréglable. 
  • Installer une VMC en rénovation : en rénovation, il est très difficile d’installer une VMC double flux, car ce système demande beaucoup de place. C’est la raison pour laquelle  l’installation d’une VMC simple flux, hygroréglable de préférence, sera davantage privilégiée.
  • Installer une VMC à petit prix : la VMC simple flux autoréglable est le modèle le plus économique. Bien qu’il ne s’agisse pas du produit recommandé, il permet malgré tout de renouveler efficacement l’air intérieur. 
  • Installer une VMC au meilleur rapport qualité/prix : à la fois performante et abordable, la VMC simple flux hygroréglable est celle qui offre un rapport qualité/prix très intéressant.
  • Installer la meilleure VMC : sans conteste, c’est la VMC double flux qui se montre la plus performante. Bien qu’elle soit difficile à poser en rénovation, elle permet de profiter de davantage de confort, de préchauffer l’air, et de limiter les déperditions de chaleur.

L'installation d'une VMC simple flux peut être réalisée par les bons bricoleurs. Pour cela, il faut respecter un certain nombre d’étapes : suspension du groupe d'extraction, pose des bouches d'extraction, installation des entrées d'air, branchement de la VMC aux bouches, réalisation des raccordements électriques, etc.

Cependant, il est conseillé de confier l’installation d’une ventilation à un professionnel, tel qu’un artisan RGE ("Reconnu garant de l'environnement") par exemple. En effet, il faut respecter de très nombreuses contraintes techniques lors de la pose d'une VMC (emplacement des bouches, hauteur d'installation des aérations, distances séparant le caisson des bouches, etc.).

Cela est d'autant plus vrai pour une VMC double flux puisque son installation prévoit la mise en place d'un double réseau de conduits. Ce professionnel vous garantira une pose conforme, un fonctionnement optimal, ainsi qu’une VMC silencieuse.

Quel est le prix d’une VMC

Le prix d’une VMC peut changer du tout au tout. Cela dépendra principalement de la ventilation choisie et de la nature de l’installation. Découvrez ci-dessous des prix indicatifs pour les modèles les plus courants (pose comprise) : 

  • VMC simple flux autoréglable : entre 400 € (dans le neuf) et 700 € (en rénovation) ; 
  • VMC simple flux hygroréglable : entre 700 € (dans le neuf) et 1 200 € (en rénovation) ; 
  • VMC double flux : entre 2 000 € (dans le neuf) et 3 500 € (en rénovation). 

Différentes aides sont proposées pour financer les travaux, notamment dans le cadre d’une rénovation énergétique. L’installation d’une VMC permet, sous certaines conditions, de bénéficier d’un prêt à taux zéro, d’une TVA réduite à 5,5%, ou encore de subventions de l’Anah (Agence nationale de l'habitat).

Vous souhaitez faire installer une VMC ?

Vous avez décidé d'installer une VMC. N'hésitez pas à faire appel à un professionnel pour vous garantir une pose de qualité et la possibilité de bénéficier d'aides financières de l'Etat. Faites appel à l'un de nos partenaires RGE Mon Réseau Habitat, et profitez d'une installation adaptée à vos besoins.