VMC simple flux : tout ce qu’il faut savoir

La VMC simple flux est un système de ventilation permettant de renouveler l'air intérieur et d'évacuer l'humidité ambiante. Fonctionnement, avantages, installation et prix : découvrez tout ce qu'il faut savoir sur la ventilation simple flux.

VMC simple flux : tout ce qu’il faut savoir VMC simple flux : tout ce qu’il faut savoir

Comment fonctionne une VMC simple flux ?

La VMC simple flux, pour ventilation mécanique contrôlée simple flux, est un dispositif motorisé qui permet de renouveler automatiquement l'air d'un logement. Son fonctionnement est assuré grâce à trois éléments :

  • un groupe d'extraction : il s'agit d'un ventilateur qui va extraire l'air ; il est généralement installé dans les combles, et est relié aux pièces via un réseau de gaines ;
  • les bouches d'extraction : placées dans les pièces humides (salle de bains, toilettes et cuisine) et reliées au groupe d'extraction par des gaines, ces bouches permettent d'évacuer l'air vicié présent dans le logement ;
  • les entrées d'air : elles sont bien souvent installées dans les pièces sèches (salon, chambres, séjour, etc.) au niveau des fenêtres. Elles permettent à l'air extérieur de pénétrer dans le logement afin de remplacer l'air extrait.

On distingue deux modèles différents de VMC simple flux :

  • La VMC simple flux autoréglable : le débit d'air des entrées et des bouches d'extraction est fixe ; quelles que soient les conditions climatiques et l'utilisation du logement, l'extraction d'air sera réalisée de la même façon.
  • La VMC simple flux hygroréglable : le débit d'air s'adapte automatiquement en fonction du taux d'humidité dans les pièces. Avec une VMC hygroréglable, l'extraction de l'air est réalisée selon l'usage du logement et la météo.
     

VMC simple flux et double flux : quelle différence ?

Pour bien comprendre le fonctionnement d'une ventilation simple flux, il est également important de connaître les différences qui existent entre ce dispositif et une VMC double flux. 

La VMC double flux fonctionne comme la VMC simple flux, à deux différences près : elle est équipée d'un échangeur thermique, et dispose d'un second réseau de conduits. L'air est extrait via des bouches d'extraction. Les calories de l'air vicié sont utilisées afin de réchauffer l'air neuf, avant que celui-ci soit introduit dans le logement grâce au second réseau de gaines.
 

Comment installer et entretenir une VMC simple flux ?

Une ventilation simple flux offre de multiples avantages : un meilleur renouvellement de l'air intérieur, une limitation des déperditions de chaleur, la possibilité de ne pas avoir à ouvrir les fenêtres, etc. Mais pour en profiter, il faut réaliser efficacement l’installation de la VMC. Pour ce faire, il est recommandé de respecter un certain nombre d'étapes :

  1. Etudier la faisabilité du projet : lors d'un projet de construction, l'installation d'une VMC simple flux ne pose généralement pas de problèmes. Cela peut cependant être un peu plus compliqué dans le cas d'un projet de rénovation, notamment pour les bâtiments relativement anciens. Même si ce dispositif ne comprend que peu d'équipements (un groupe d'extraction, des bouches, des entrées et un réseau de gaines), il n'est pas certain que l'habitation ait suffisamment de place pour les accueillir, d’où l’importance de faire appel à un expert, tel qu’un artisan RGE, pour savoir si le projet est envisageable.
  2. Choisir la bonne VMC : autoréglable, hygroréglable ou double flux ? Il est primordial de déterminer vos besoins de ventilation et vos possibilités afin de choisir le système qui vous correspond le mieux.
  3. Installer ou faire installer : bien qu’il soit possible d’installer une VMC simple flux par soi-même, il est recommandé de faire appel à un professionnel. Seul lui pourra s'assurer que les débits minimaux de renouvellement d'air sont atteints, que la pose est conforme à la réglementation, ou encore que la VMC est silencieuse.

L'entretien d'une VMC simple flux est peu contraignant. Il suffit généralement d'intervenir une à deux fois par an afin de dépoussiérer les entrées d'air, les bouches d'extraction et le moteur. Il peut aussi être utile de faire appel à un professionnel tous les trois à quatre ans. Celui-ci se chargera notamment de nettoyer les gaines et de vérifier le bon fonctionnement du groupe d'extraction.
 

Quel est le prix d’une VMC simple flux ?

La VMC simple flux est l'un des systèmes de ventilation les plus abordables. Les modèles d'entrée de gamme coûtent aux alentours de 200 à 250€. Pour des modèles plus perfectionnés, le tarif variera principalement selon la nature du logement :

  • en neuf : comptez 400€ pour une VMC simple flux autoréglable, et 700€ pour un modèle hygroréglable (pose comprise).
  • en rénovation : prévoyez un budget de 700€ en moyenne pour une autoréglable, et de 1 200€ pour une hygroréglable (pose comprise).

Pour réduire le coût d'installation d'une VMC simple flux, il est possible de bénéficier d'aides financières (sous certaines conditions).